banner

Nigeria : une étudiante en doctorat invente un médicament contre la tuberculose

Written by
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Une étudiante en doctorat au Département de chimie de l’Université d’Ilorin, Misitura Arowona, a fabriqué un médicament qui promet d’être efficace dans le traitement de la tuberculose, une maladie infectieuse qui attaque habituellement les poumons.
L’Université d’Ilorin a déclaré lundi que la jeune étudiante bénéficie d’une bourse à la faculté des sciences de l’Université Maharaja Sayajirao, Vadodara, en Inde.


Le médicament antituberculeux à base de métal développé par Arowona va améliorer l’efficacité des médicaments antituberculeux par rapport aux médicaments normaux consommés dans le monde.
« Le pays est classé septième parmi les 30 pays les plus touchés par la tuberculose au monde et deuxième en Afrique. Environ 407 000 personnes au Nigéria sont atteintes de tuberculose en un an », explique le journal de l’Université d’Ilorin.
« Des études antérieures ont prouvé que lorsqu’un métal est fixé avec un produit pharmaceutique, il augmente l’efficacité du médicament », a déclaré Arowona.
S’inspirant du cisplatine, un médicament anticancéreux dont l’efficacité s’est améliorée après l’application du platine sous forme de métal, la chercheuse a travaillé sur plusieurs médicaments à base de métal pour voir si l’efficacité des médicaments antituberculeux peut être accrue en y ajoutant des métaux.
Arowona a utilisé des métaux comme l’ion, le cobalt, le cuivre et le zinc pour préparer les médicaments métallochimiques.
« Les médicaments qui ont été mis au point comprennent le chlorhydrate de ciprofloxacine, l’ofloxacine, le pyrazinamide et le chlorhydrate de moxifloxacine. À l’heure actuelle, aucun médicament antituberculeux à base de métal n’est pas disponible sur le marché.

                                                                                                                                                                                               
Publicité

Lorsque nous avons comparé les métallo-médicaments avec les médicaments antituberculeux d’origine, les métallo-médicaments étaient plus efficaces. Nous avons fait des tests in vitro contre les bactéries. Les métaux que nous avons choisis ne sont pas nocifs pour les êtres humains. De plus, nous avons découvert que le complexe de cuivre de la ciprofloxacine est le plus efficace de tous les métallo-médicament », a expliqué la chercheuse.
AfrikMag
Crédit photo : trendsmap[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_facebook type= »button_count » css_animation= »bounceIn »][/vc_column][/vc_row]

Article Categories:
SANTE · SOCIETE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares