banner

Interview : Holy Dolores, poétesse ivoirienne et auteure de deux ouvrages

Written by

Holy Dolores, de son vrai nom Marjolaine Dolores GOUÉ
Jeune poétesse  et Auteure de deux recueils :
TENDRESSE ET PASSION (2012) et  DE CHAIR ET DE SANG  (2016) , elle nous parle ici de comment est né son amour pour la littérature, de son parcours qu’elle trouve satisfaisant, mais aussi de ses loisirs.

« Je suis sûre et persuadée que mon amour pour l’écriture a quelque chose à avoir avec maman,  j’ai même des indices et des  preuves »

Bonjour Dolores
Quand et comment est né cet amour pour l’écriture?

Je ne saurais le dire exactement. Mais je soupçonne ma mère de m’avoir filé ce truc! J’ai même deux hypothèses. La première: ma mère aimait beaucoup écrire et nous faisait lire ses manuscrits à ma sœur et moi lorsque nous étions enfants. Elle écrivait des histoires pour enfants mais n’a jamais été publiée. Peut-être que mon amour pour l’écriture est né de là… deuxième hypothèse: peut-être que ma mère m’avait déjà transmis l’écriture à travers le cordon ombilical. Les femmes transmettent tellement de dons à leur enfant par cette voie! Dans tous les cas, je suis sûre et persuadée que mon amour pour l’écriture a quelque chose à voir avec maman! J’ai même des indices et des preuves! Rires!

Combien d’ouvrages  comptabilisez-vous dans les librairies?

Deux (02)  livres, tous deux sont des recueils de poèmes. – Tendresse et passion (2012) – De chair et de sang (2016)

Quel votre dernier livre pour l’instant et de quoi parle-t-il?

Le dernier livre publié est “De chair et de sang” qui est un recueil de poèmes intimistes dans lequel je raconte plusieurs années de ma vie en Côte d’Ivoire. Déchirée entre un pays en guerre et des épreuves personnelles, je dois vivre malgré tout.  Certes, le quotidien est fait de chair et de sang ( les souffrances existentielles) mais l’être humain doit les surmonter pour s’élever en esprit afin de pouvoir jouir pleinement de la vie.                                D’où le titre complet de l’œuvre: De Chair et de Sang, d’Esprit et de Vie.


Un bilan de votre parcours d’écrivaine?

C’est un bilan très satisfaisant! Je l’évalue en termes d’estime de soi et de participation à plusieurs salons et événements littéraires! En effet, le fait d’écrire des livres a véritablement boosté mon estime de soi et la perception que j’ai de moi-même.                                                                                                                                                                                                                                                                 Cela m’a aussi ouvert beaucoup de portes!

Avec votre permission, rangeons un court instant les livres dans la bibliothèque, et parlons un peu loisirs : Comment Dolores se relaxe-t-elle?

Je crains que ce ne soit peine perdue de ranger les livres dans la bibliothèque car justement je dois les lire pour me relaxer! J’ai toujours des livres qui traînent sur le lit. Ou sur mon bureau au travail. Et souvent un livre dans mon sac quand je sors juste au cas où… J’aime les avoir à portée de main, ça me rassure. Lorsque je me sens un peu nerveuse, fatiguée ou surmenée, je fais une pause en ouvrant un livre que je lis pour me relaxer. La lecture (et l’écriture)sont pour moi une réelle nécessité.                                                                                                                                                        Et pour finir cet entretien, que doit-on retenir de vous…….?

Je suis une femme à paradoxes…

Bon vent à vous, pour la suite de votre carrière !
Propos recueillis par Alain Martial GNEGBE 

Article Categories:
INTERVIEWS · Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares