Économie – Angola: Isabel dos Santos inamovible à la tête d’Unitel

0
90

La business women angolaise, Isabel dos Santos conservera encore pour quelques années et ce jusqu’à en 2021 son fauteuil à la tête du conseil d’administration de la compagnie de télécommunication Unitel, annonce faite par la compagnie.

Le conflit entre actionnaires au sein de la société, n’a pas eu raison de la femme la plus riche du continent africain, la fille de l’ex-président angolais, ne sera pas éjectée du tour de table comme l’annonçaient certaines rumeurs.

Dominant le marché de la télécommunication en Angola, Unitel, regroupe plusieurs associés, dont la majorité détiennent une part égale, Isabel dos Santos, Leopoldino do Nascimento, la société pétrolière nationale angolaise Sonangol et la société de télécommunications brésilienne Oi.

Les actionnaires angolais ne parlent plus de la même voix depuis un bon moment,  la société pétrolière nationale angolaise Sonangol, a manifesté son désir de se retirer du capital d’Unitel, ce qui réduirait considérablement l’influence d’Isabel dos Santos. Une élection est prévue le 6 mai, lors de la première réunion du nouveau conseil d’administration.

Accusée de corruption et de malversation, Isabel dos Santos traverse une période très tumultueuse depuis le départ de son père du pouvoir en août 2017. Elle reste déterminée à se battre pour conserver son siège au Conseil d’administration d’Unitel.

DOBE ABOUBACAR – RLF MEDIA 

COMMENTER