Événement : la JCI Tunisie se rapproche des communautés subsaharienne

0
463

Ancré dans la tradition tunisienne, le 16 mars en Tunisie est un retour aux sources. 
Célébrer les artisans et l’habit traditionnel est une manière de perpétrée  les valeurs d’authenticité et d’appartenance civilisationnelle et historique à la Tunisie. Au-delà de la tradition tunisienne la JCI Soukra veut apporter une touche particulière à cette célébration en invitant les différentes communautés subsahariennes et amis de la Tunisie à faire UN le temps d’une journée autour du thème  » NOUS LES AFRICAINS « .  

Le workspace de Dar Blockchain accueillait ce mercredi 27 février une séance de travail en prélude de l’activité solidaire et africaniste qui se tiendra au cours du mois de mars. Informé, discuter et surtout s’accorder sur les différents points pour une réussite totale de l’événement était le but clé de cette rencontre.

Fidèle à ses engagements et à ses valeurs universelles, la Jeune Chambre Internationale vecteur de rapprochement des peuples, par son OLM de la Soukra, elle s’engage aux côtés de la communauté subsaharienne en Tunisie.

 

« NOUS LES AFRICAINS » symbole d’une Afrique unie, solidaire et retrouvée.

Rencontrer les communautés subsaharienne en Tunisie était le départ de cette action d’envergure qui réunira différentes communautés autour de cette activité, qui est celle de promouvoir les relations entre les filles et fils de ce continent.                               Plusieurs points ont été évoqués, les échanges et interactions entre la JCI et les représentants des communautés furent fluides et de bonne ambiance, l’ouverture de la rencontre avec un mot de bienvenue par Ghaya Madhbouh, la directrice de communication a souhaiter la bienvenue aux membres présents des communautés conviées.                 Les grands axes de cette action ainsi que les objectifs ont été présentés par Wafa Amous membre observateur JCI.                                                                                     Faciliter l’échange inter-culturel entre les peuples, permettre aux différentes communautés d’exposer des objets d’art, présenter leur cultures et faire découvrir leur cuisine au cours de cette journée.

                               Wafa Amous membre observateur JCI

Quant a Yassine Jaouadi, directeur exécutif de la JCI Tunisie, il a brièvement évoqué le grand projet  « I am Africa » en citant comme points, le développement économique, le domaine de la santé et de l’éducation par les Nations unies.

Après différentes interventions, le directeur exécutif de la Jeune Chambre Internationale Tunisienne a incité les communautés à participer à l’événement qui aura lieu ce 16 mars à la Soukra et a tenu lui-même a mentionné que la signature d’une convention se fera entre l’OLM de la Soukra  et les communautés subsaharienne  qui y seront avec promesse d’accompagnement, assurance d’échange culturel et de partenariat entre les adhérents par cette convention.                                                                                                    Après échange d’avis c’est sur une note joviale et agréable que c’est conclu cette rencontre. 

RAPHAËLLE FURAHA – RLF

COMMENTER