RD Congo : Laurent Désiré KABILA  le Dieu de la terre congolaise

0
409

Laurent Désiré KABILA : Le Dieu de la terre congolaise

C’est à un endroit stratégique qu’a été érigée la statue du brave héros congolais Laurent Désiré KABILA.

Explorer la République Démocratique du Congo et ne pas aller se prosterner sur la tombe du feu président KABILA serait un crime de lèse-majesté pour le peuple congolais ; car comme beaucoup d’autres héros révolutionnaire de ce riche et mythique pays, l’ex-président L.D KABILA reste la légende vivante donc le corps est installé dans un mausolée placé sous haute surveillance et qui fait office d’espace touristique ouvert au public.

L’endroit est stratégique et sécurisé ; pour y accéder il faut d’abord s’adresser à un poste de sécurité tenu par des militaires lourdement armé. L’accès se fait sous haute surveillance parce que le Palais de la Nation est juste à l’autre extrême. Décliner La nature de la visite permet aux agents de sécurité de savoir comment diriger le visiteur qui se pointe au niveau des différents postes de contrôle ; si elle est officielle, alors il faut se faire enregistrer au niveau du service de protocole (poste de sécurité à côté duquel se trouve la représentation de l’Union africaine) pour obtenir des autorisations de tournage d’entrées avec des appareils pour tournage vidéo et prise de vues. Une équipe de journalistes camerounais et ivoiriens guidés par des confrères congolais s’y sont rendus pour vivre  en profondeur l’histoire de la révolution congolaise. Lesdits journalistes présents sur le sol congolais à cette période pour la cause des élections générales congolaises en ont profités pour effectuer une visite touristique. Et si c’est une simple visite touristique, pour bénéficier par ailleurs de cette visite en ce haut lieu, il faut laisser tout son matériel de travail au poste de contrôle et n’entrer qu’avec son téléphone et du nécessaire pour prendre des notes.

Une gigantesque et impressionnante statue en bronze lourde de 4 tonnes impose le respect et l’attention ; le grand Mzee (vieux ou patriarche en swahili) reçoit tout le monde. Le chef d’œuvre de la tête jusqu’au niveau du cou a été fabriqué en Corée du Nord et le peuple congolais a moulé la tête du brave KABILA. Pour décrire l’image, le « mzee » a sa main droite levée de l’avant avec un doigt pointé vers le ciel, à sa main gauche il tient un testament et il en ressort de ce testament l’une des phrases fortes gravées sur sa tombe juste à l’arrière : « NE JAMAIS TRAHIR LE CONGO » ; aux extrémités de cette statue son également construit les statues de deux lions qui : « LE TOTEM DU CONGO » symbole que le lion est le roi de la foret sous le président L.D KABILA mais pour des raisons diverses le gouvernement adoptera à nouveau le Léopard tout en laissant celui de lion à feu KABILA. Bâti sur un grand espace d’environ 500 mètres embellis de fleurs bien entretenus est le symbole de la richesse culturelle et du patrimoine de l’Etat car repose à cet endroit le corps bien immolé de celui qui se faisait appelé « LE 2ème LUMUMBA » ou soigneusement le soldat du peuple « LE DIEU DE LA TERRE ». Le cercueil de Laurent-Désiré Kabila est bien posé dans un box vitré et recouvert du drapeau du pays, une gerbe de fleurs à l’avant avec l’inscription « LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ». A l’arrière du mausolée on peut lire la gravure « NE JAMAIS TRAHIR LE CONGO » qui est la pensée profonde et le vœu le plus cher de l’illustre disparu. Tout autour de la bâtisse du mausolée, des bras avec des chaines brisées qui sont le symbole la libération du Congo de la dictature de MOBUTU. Un peu plus à l’arrière du Mausolée, on peut apercevoir une petite statue de femme tenant à sa main droite un oiseau (la colombe) symbole que les congolais sont libres et peuvent voler comme une colombe pour exprimer leur liberté.

Laurent Désiré KABILA est né le 27 novembre 1941 à Likasi dans la province du Katanga, il était considéré comme un garçon brave et courageux qui disait toujours qu’il vengera Patrice LUMUMBA l’infatigable héros de la résistance. Allé dans le maquis pour préparer la chute de Mobutu avec quelques appuis extérieurs ; après deux « Moba » non réussi (tentative de renversement du régime), c’est la 3ème qui sera la bonne et le portera à la tête du pays en qualité de président de la république le 17 mai 1997 et le pays qui s’appelle alors Zaïre deviendra République Démocratique du Congo(RDC) sous l’égide du nouvel le nouvel homme fort sorti du maquis avec ses hommes. Son règne ne durera pas parce qu’au bout de quatre ans seulement, au beau matin du 16 janvier 2001, Laurent Désiré Kabila est froidement assassiné dans son bureau au Palais de la Nation par son garde du corps. Le pays s’embrase et c’est la consternation à tous les niveaux. Ceci marque la fin du long parcours de combattant de ce héros de guerre qui a libéré la nation.

L’édifice a été bâti à l’honneur de l’ancien Président de la République Démocratique du Congo(RDC) ; le Mausolée de Laurent-Désiré Kabila est situé à côté du Palais de la Nation dans la commune de Gombé à Kinshasa. Ce lieu symbolique de l’histoire du pays, est devenu un espace ouvert au public et aux touristes.

D.TSAPGOU

COMMENTER