RD Congo : l’héritage de Patrice LUMUMBA

0
246

Devoir de mémoire : ce qui reste du héros national Patrice LUMUMBA à Kinshasa

Le véhicule qui avait servi à Lumumba de s’échapper n’est plus que l’ombre de lui-même dans sa résidence

Situé dans un quartier résidentiel appelé Gombé dans la grande ville de Kinshasa, la somptueuse demeure du héros national congolais et panafricain Patrice Emery LUMUMBA brille par son caractère historique comme toutes les autres résidences environnantes de ce vaste boulevard.

Patrice Emery LUMUMBA est le tout premier 1er ministre du Congo, sa résidence est aujourd’hui soigneusement gardé par la police nationale congolaise affiche un visage moyennement entretenu. L’entretient de ce vestige touristique congolais est désormais entretenu tant bien que mal par l’un de ses fils Roland LUMUMBA ; propriétaire des lieux depuis le décès de la veuve Pauline LUMUMBA depuis le 23 décembre 2014.

Pour les congolais, cette résidence devait symboliser un Musée pour la mémoire du héros et de tous les peuples n’est autre qu’une banale résidence dont le gouvernement n’accorde aucune valeur.

Le seul et unique héritage historique que l’on peut admirer et toucher du doigt c’est le véhicule que le héros avait utilisé pour s’échapper de Kinshasa pour détourner ses ravisseurs blancs de son assassinat programmé. Ce véhicule de marque « Maverick » aujourd’hui épave est sur pilotis faute de pneu déjà abimés et inexistants, plus de siège à l’intérieur. Cette voiture traine à l’arrière du parking de la résidence et affiche un visage hideux. Comment l’Etat comment a-t-il pu laisser des œuvres de ce héros se perdre ainsi ?

Patrice Emery LUMUMBA, assassiné le 17 janvier 1961 à l’âge de  35 à l’ère des indépendances des pays africains reste une figure emblématique de l’histoire du panafricanisme et particulièrement de la République Démocratique du Congo (ex-Zaire) avait fait seulement deux mois et 21 jours au poste de premier ministre congolais et est mort après avoir impacter positivement la lutte pour les indépendances.

Ses enfants sont quelques peu intéressés à la vie politique congolaise, ils sont pour les uns et les autres du parti de la majorité gouvernementale et de l’opposition ; dont proche de Joseph KABILA et du camp de Félix TSHISEKEDI.

D.Tsapgou

COMMENTER