RDC-MBANDAKA:  Mabele ELISI un monument

0
705

 

RDC-MBANDAKA:  Mabele ELISI un monument

L’étoile de la province de l’équateur Mabele ELISI honoré par un monument. La chanson « Eloko oyo » de Fally Ipupa est un titre de l’etoile de la province de l’équateur Mabele Elisi de son vrai nom Ipanga Djema Jean Robert qui retrace son parcours musical. Mabele Elisi fait l’éloge de sa carrière musicale dans cette chanson qui n’a pas connu un succès planétaire comme la version revue et corrigée de Fally Ipupa ; les paroles comme  » eloko mpe bi diama yango yo, essonga ba mituka oh yango yo », répétées par l’artiste présente la musique comme étant au dessus de toutes choses, plus supérieure que le diamant, que la voiture puisqu’avec sa musique il a fait le tour du monde, il s’est acheté des parcelles de terrains, il a pu faire des investissements et rien pour lui n’était supérieur à son métier (la musique ). Fally Ipupa ayant compris la valeur et la quintessence de ces paroles a puisé dans le patrimoine musical du mythique Mabele Elisi en demandant une autorisation à sa famille (une enveloppe remise à sa veuve); la reprise de cette chanson a connue un succès fulgurant dans le monde entier. Le (2 juillet bisso tembe na foire) « tembe » c’est le doute, un défi, une concurrence s’il faut le définir ainsi; alors les artistes étaient appelés à se concurrencer sur le podium du « Fikin » qui signifie Foire internationale de Kinshasa. Alors, à cette période les artistes s’affrontent, les meilleurs s’exhibent.

Aujourd’hui, en face du marché de Mbandaka 3 commune de Wangata dans la province de l’équateur, est érigé un monument un diamant en l’honneur de l’artiste qui a fait les beaux jours du métissage des rythmes traditionnels et modernes de la musique congolaise. Inauguré le 22 décembre 2018 par le gouverneur BOBO BOLOKO BOLUMBU Dieudonné en présence des autorités administratives et religieuses, il voudrait ainsi rendre hommage à cette icône nationale et faire de l’équateur une destination touristique exceptionnelle dans l’ensemble de la RDC afin que ce soit toujours un visa de bonheur que l’on obtiendra pour se rendre au Congo et partout où la vie nous mènera. Des rumeurs indiquent que Fally Ipupa seraient à l’initiative de ce monument qui va permettre aux populations de l’équateur de passer des fêtes autour de cet effigie et de garder des souvenirs en images.

Le monument de l’équateur Mabele Elisi est né le 03 octobre 1958 à Mbandaka chef-lieu de la province du grand équateur, il décède le 10 novembre 2011; pendant toute sa carrière qui a débutée en 1969, il a vécu d’abord dans sa ville natale où il débute tout avant de la poursuivre à Kinshasa jusqu’à ce que survienne la mort.

À Mbandaka des jeunes musiciens (disciples) comme Djoli et BB Isaac qui cartonnent dans la ville de Mbandaka alors que certains sont restés à Kinshasa. Ce qui prime dans cette province c’est d’abord et avant tout le « Mongo » qui est le rythme folklorique le mieux maîtrisé.

D.Tsapgou

COMMENTER