Tunisie : l’insertion professionnelle des étudiants subsahariens nouveau chantier de l’OIM et la TABC

0
624

Une rencontre tripartie entre le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi, l’Organisation Internationale pour les Migrations OIM et la Tunisia Africa Business Council TABC ce jeudi 28 février au sein du dit ministère pour préparer un atelier de réflexion sur la question de l’intégration professionnelle des étudiants et stagiaires subsahariens en Tunisie.

Depuis 2 ans la TABC à travers ses actions a fait de la cause des étudiants et stagiaires subsahariens en Tunisie, son affaire de coeur.                                                       Tunisian African Empowerment Forum TAEF 2017 et 2018 ont été des actions principales et un cadre solennel pour débattre sur les différentes difficultés que peuvent rencontrer ces étudiants étrangers en quête de savoir.                                                                       Ces actions de la TABC ont engendrés plusieurs accords et conventions avec effet immédiat, entre autres l’exonération des pénalités et le dernier en date, la signature de la convention entre Total Tunisie, l’Université Centrale et l’ENIT pour offrir des stages aux étudiants subsahariens.

L’OIM partenaire important et stratégique, qui ne ménage aucun effort pour l’intégration à tous les niveaux des étrangers en Tunisie, est un acteur  principale pour mener à bien ce prochain atelier.                                                                                                    Saida Ounissi, ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a été réceptive en donnant une assurance à ses invités sur la tenue en avril prochain de l’organisation d’un atelier sur les thématiques de l’accès au marché du travail des migrants dans les sociétés d’accueil et l’accès des étudiants subsahariens à la fin des études à des stages longues durées .

DOBE ABOUBACAR -RLF 

COMMENTER